Produit par Thi Be Nguyen et Marie-Hélène Panisset

Une nuit sans lune:

Boat People, 40 ans après

est un documentaire long métrage qui retrace le parcours vers la liberté de réfugiés vietnamiens qui ont fui leur patrie après les événements tragiques du 30 avril 1975 quand le régime totalitaire communiste du Nord a renversé le gouvernement démocratique du Sud-Vietnam. À travers de vibrants témoignages, le film fait revivre le parcours par la mer, et parfois par la terre, d’hommes, de femmes et de leurs enfants, prêts à tout pour trouver une vie juste et digne.

 

Après être passés par les camps de réfugiés de l’Asie du Sud-Est puis avoir fait un bref séjour à la base militaire de Longue-Pointe dans l’est de Montréal, découvrons comment, 40 ans plus tard, ces êtres exceptionnels ont su à force de courage et de résilience réussir leur intégration à la société québécoise et canadienne.

 

Parmi les personnalités ayant participé au documentaire, mentionnons l’auteure à success Kim Thúy, le Sénateur canadien Thanh Hai Ngo ainsi que le  musician traditionnel vietnamien Duc Thanh Pham reconnu mondialement. Le grand chanteur africain Tiken Jah Faokoly a également eu la grâce de permettre l’utilisation de sa chanson “Ouvrez les frontières” pour le générique de fin.

 

Une nuit sans lune (86 minutes) est produit par UniAction, un organisme à but non lucratif en collaboration avec Les Films de L’Hydre, une société de production montréalaise indépendante, grâce au soutien financier de la Banque Nationale.

 

Les entrevues et la recherche ont été menées par Thi Be Nguyen, elle-même réfugiée Boat People, arrivée au Canada à l’âge de 4 ans.

La caméra, le son et le montage ont été réalisés par Marie-Hélène Panisset, qui, après avoir signé plusieurs films de danse et un long métrage de fiction, signe ici son premier long métrage documentaire.            

BANDE ANNONCE OFFICIELLE
OFFICIAL TRAILER

UniAction Films : https://youtu.be/Syr6kks3l_E

Les Films de l'Hydre : https://vimeo.com/181195203

AUTRES VIDÉOS | OTHER VIDEOS

Vidéo de l'avant-première au Cinéma du Parc à Montréal - 29 mai 2016

Video of the pre screening at Cinema du Parc in Montreal - May 29, 2016

Crédit : Guy Simoneau

Vidéo de l'avant-première au Cinéma Impérial à Montréal - 17 juillet 2016 

Video of the pre screening at Cinema Impérial in Montreal - July 17, 2016

Vidéo de l'avant-première au Cinéma Impérial à Montréal - 17 juillet 2016 

Video of the pre screening at Cinema Impérial in Montreal - July 17, 2016

Produced by Thi Be Nguyen and Marie-Hélène Panisset


A Moonless Night:

Boat people, 40 years later

is a documentary feature film that traces the journey to freedom of Vietnamese refugees who fled their homeland after the tragic events of April 30 1975 when the totalitarian communist regime from the North took over the democratic government from South Vietnam. A series of vibrant testimonies takes us through the escape by sea and sometimes land of men, women, and their children, who were ready to risk everything in order to find a life worth living.

 

After having stayed in refugee camps in South-East Asia, and gone through a short stay at military base Longue-Pointe in the East of Montreal, discover how these exceptional beings managed to succeed their integration through determination and resilience to Canadian life.

 

Among those participating in the documentary are world renown novelist Kim

Thúy, Canadian Senator Thanh Hao Ngo and internationally acclaimed Vietnamese traditional musician Duc Thanh Pham. The great Tiken Jah Fakoly, master of African contemporary music also did us the grace of lending his song “Ouvrez les frontières” for the end-credits.  

 

A Moonless Night (86 minutes) is produced by UniAction, a not-for-profit organization, in collaboration with independent montreal-based film production company Les Films de L’Hydre, and thanks to the financial support of the National Bank.  

 

Interviews and research were conducted by Thi Be Nguyen, who is herself a Vietnamese Refugee, having arrived in Canada when she war 4 years old. Camerawork, sound and editing were all performed by Marie-Hélène Panisset who, after having directed a few dance films and co-directed a dramatic feature film, signs here her first documentary feature film.

Crédit : Hoang Quoc G., Thoi Bao